Quand un p’tit pneu plus loin arrive à Québec

Comme vous pouvez le voir nous sommes à Québec depuis 3 jours. Nous allons tous très bien mais nos p’tits pneus commencent à avoir envie de rouler donc nous repartirons demain en direction de New-York après 2 ou 3 nuits d’étape sur la route.

Qu’avons-nous fait depuis le dernier article?

7/08-8/08-9/08

Dernier jour à Saint Omer dans la baie des chaleurs. Nous avons dit au revoir à Monique que nous retrouverons peut être au Mexique en décembre puisqu’elle fait partie des nombreux canadiens qui fuient les rigueurs de l’hiver pour les côtes mexicaines ou costaricaines. Nous nous sommes arrêtés au Bioparc de Bonaventure puis avons trouvé notre bivouac pour la nuit entre Gascons et Newport. Un endroit magnifique surplombant la mer. Je vous laisse admirer.

9/08 et 10/08

Nous avons bivouaqué à Cap d’Espoir, le long d’une grande plage. Alex a été réquisitionné par une famille libanaise pour allumer un feu. Un vrai p’tit scout ! Et bien sûr nous avons passé la soirée avec cette famille qui nous a offert un verre.

Le lendemain nous avons mis le cap sur Percé, un très joli site et avons fait le choix de ne pas nous rendre sur l’île Bonaventure pour y voir la colonie de fou de bassan car les prix étaient très élevés.

DSC_3709DSC_3721DSC_3710

A la sortie de Percé nous avons pris Christophe en stop. Un avignonnais en vadrouille en Gaspésie qui souhaitait se rendre à la Rivière aux Emeraudes à 10km de là. Nous l’accompagnons et découvrons avec lui une rivière, sa cascade et des gorges.Eau glaciale mais bleu émeraude. Impossible de résister.

20160809_13431420160809_13444520160809_154658Au revoir Christophe, merci et bonne route !

Nous poursuivons la découverte du littoral et faute de place dans les campings du parc naturel de Gaspésie nous choisissons de bivouaquer au Cap des Rosiers. Pas de chance, il y a un chantier juste à côté et le va et vient des camions nous réveille.

11/08

Nous traçons notre route rapidement et tombons sur Danaë, une jeune montréalaise qui fait du pouce (fait du stop) pour rentrer chez elle. 3h de route plus tard nous la déposons à Saint Anne des Monts et allons visiter un aquarium avant de nous installer sur un camping en bord de mer.

Nouveau feu de camp, tentative échouée de faire cuire des frite au bbq…pendant que la viande brûle sur le grill. Repas étrange et pas franchement mémorable. Et en plus, il pleut!

12/08 – 13/08

Décision est prise de rejoindre Matane et de tenter notre chance pour prendre le traversier pour Baie Comeau. Et ça marche ! Les baleines de Tadoussac se rapprochent. 2h de traversée (le fleuve Saint-Laurent ne fait plus que 52km à ce niveau) sur un grand ferry où les enfants passent du temps à jouer dans une salle qui leur est réservée.

Bivouac à la Pointe aux Outardes.

Le lendemain matin nous avons le plaisir de faire la connaissance de Andréanne et de sa marmaille et nous nous accordons une journée de plage avec elle. Super moment. Vers 15h30 nous levons le camp pour Tadoussac.

Vous pouvez voir sur l’une des photos que nous avons rencontré un chantier avec une circulation alternée. Temps d’attente 710 sec. Et oui, longue route, long chantier. Entre 12 et 15 minutes, du jamais vu (pour nous).

Nous bivouaquons sur les dunes de Tadoussac, superbe site, très familial, sans aucune commodités.

14/08

Enfin les baleines ! La veille en arrivant à Tadoussac nous avions réservé notre tour en zodiak de 2h. 260$ mais ça valait le coup. Des dizaines de souffle aux alentours et enfin les voila. Nous avons pris quelques images mais en vrai c’est mieux! (Je n’ai pas encore trouvé un moyen direct de mettre une vidéo donc je la mets sur facebook…)

Toutes les baleines sont identifiées et nommées. Elles ont chacune une marque, une cicatrice qui les différencie. Bonjour Gaspard et bonjour Trou. Cela fait une vingtaine d’années qu’elles viennent dans le coin. Jane, notre pilote nous a raconté l’histoire de Capitaine Crochet qui en 2013 a été vue pour la dernière fois. Elle avait la gueule coincée dans un casier de pêche et était amaigrie. Les autorités, les guides, le public ont essayé de l’approcher pour l’aider mais en vain. Elle est repartie et n’est jamais revenue.

Nous avons vécu un moment merveilleux.

Direction Québec!

En chemin, petite pause à Sainte Anne de Baupré pour visiter sa magnifique basilique. Nous assistons même au premières minutes d’une messe en créole.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

15/08 au 18/08

Enfin, une ville et quelques jours devant nous pour la découvrir. Première chose à faire, trouver Jocelyn et Yousra nos jeunes amis angevins installés ici. Passées les retrouvailles, c’est autour d’un bbq que nous élaborons un programme pour les jours à venir.

1ère chose à faire : trouver une patinoire. C’est chose faite mais c’est encore plus que ça puisque nous nous rendons aux Galeries de la capitale, un énorme centre commercial, équipé donc d’une patinoire, d’un mini grand-huit, d’une grande roue, d’un carroussel, d’une salle de jeux vidéos, d’un mur d’escalade et j’en passe. Vous y trouverez aussi des dizaines de boutiques et de restaurant. Bref, la journée passe rapidement. Voir mini-reportage sur facebook.

2ème chose à faire : visiter Québec et sa vieille-ville. Un peu de marche à pied puis 2h de bus touristique pour comprendre cette ville. Nous flashons sur quelques rues et quartiers où nous prendrons plaisir à revenir plus tard.

Ville contrastée, mélange d’architecture ancienne et moderne, d’influence anglaise et française qui s’étend le long du Saint Laurent et sur les hauteurs environnantes.  C’est un des hauts lieux touristiques du Québec  fréquenté par une foule venue des quatre coins du monde. Nous croisons dans les rues du vieux Québec des canadiens certes, mais aussi des américains, des français, des japonnais… à la recherche du meilleur restaurant ou de la boutique de souvenirs ou de cartes postales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 16 au soir, nous allons à l’Agora profiter d’un superbe spectacle de cirque en plein air, sous la pluie, certes, mais d’une grande qualité.Troupe Flik Fabrique

Ce soir, nous assistons au feu d’artifice de Loto Québec avec en prime une soirée celtique.

Demain nous partons pour Sainte Marie de Beauce retrouver Julie, Eric et leurs enfants rencontrés au Nouveau-Brunswick. Et ce week-end, une nouvelle étape importante : NEW YORK.

A très vite

2 réflexions sur “Quand un p’tit pneu plus loin arrive à Québec

  1. Brigitte Bourges dit :

    Merci pour ce voyage magnifiques paysages époustouflants. J’ai beaucoup aimé les peintures sur les piliers du pont, sur les murs et les immeubles. J’ai hâte de voir New-York et ses habitants connus et la famille. Gros bisous à tous les quatre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s