Quand un p’tit pneu remonte plus loin dans l’histoire de l’Amérique

Nous revoilà !

Où en étions-nous?

Ah, oui ! Le Tennessee. Et donc Memphis. Pas grand chose à dire sur la ville en elle-même, c’est Nashville en moins bien. Notre objectif à Memphis était le Musée des droits civiques installé au Lorraine Motel, où fut assassiné Martin Luther King en 1968.

Alors ça c’est un rappel très intéressant et complet de l’histoire des afro-américains du XVIème siècle à nos jours. On y retrace l’histoire de ce peuple et ses luttes pour son émancipation. En visitant les diverses salles, nous parcourons les différentes époques ayant participé à la construction de l’Amérique contemporaine, du marché triangulaire à la présidence de Barack Obama, en passant par les violentes manifestations des années 60.
En détail, plusieurs espaces distincts (films, reconstitutions, documents et images d’archives) sur le commerce triangulaire, l’esclavagisme aux USA principalement dans les états du sud, l’abolition de l’esclavage avant tout décrétée pour fragiliser le camp sudiste lors de la guerre de Sécession, le début des luttes pour les droits des noirs qui revendiquaient le droit d’Etre tout simplement, l’histoire de Rosa Parks, la femme noire qui refusa de se soumettre et bien sûr les interventions de Dr. Martin Luther King Junior, ce pasteur qui décida de parler au nom de tous et qui en subit les conséquences. La dernière partie traite des discriminations et du racisme et aux efforts que nous devons tous faire pour accepter l’autre avec ses différences. Les enfants ont trouvé la visite un peu longue mais ont appris des choses, se sont intéressés et cela remplace avantageusement plusieurs cours d’éducation civique !

20160915_134710-copy-copy 20160915_135142-copy-copy 20160915_135217 20160915_142636 20160915_142940 20160915_150938 20160915_151400 20160915_151532 20160915_152631 20160915_153638 20160915_153136 20160915_153047 20160915_154411

Mais tout n’est pas toujours tout rose dans ce voyage

3 h plus tard, de retour dans le CC, nous découvrons que les températures ont atteint des records et que le matériel informatique a souffert. Remplacement en perspective mais il faut que nous trouvions une solution pour récupérer les données du PC. Nous prenons la direction du sud, et nous arrêtons pour la nuit dans une ville qui ressemble presque à une ville fantôme. Après le dîner, comme il fait toujours 30° nous couchons les enfants et décidons de rouler un peu. Nuit sur un parking de Walmart et le lendemain matin, l’objectif est de trouver une boutique d’informatique. C’est chose faite. Le responsable nous laisse utiliser son matériel gracieusement et nous offre en prime un vieil écran. Bon ça c’est fait. Prochaine étape Jackson (Mississipi) pour trouver un Best Buy, un magasin d’éléctro-ménager et remplacer une tablette et pc…

Nous repartons via la Natchez Trace Parkway. Oh, une forêt, ça faisait longtemps ! Que dire de Natchez : jolie ville, de belles maisons mais personne dans les rues. Une petite pause de 2 jours dans un camping avec piscine (12$ la nuit, ça ne se refuse pas) nous ont permis de souffler un peu.

Depuis la sortie de Memphis nous sommes au Mississippi et qui dit Mississippi, dit champs de coton et de cannes à sucre. Nous suivons le fleuve, tantôt par l’autoroute, tantôt par l’ancienne route du Blues ou encore la Great River Road. Cet itinéraire nous vaut de traverser différents villages du Mississipi, pour la plupart habités par une population majoritairement afro-américaine. Le Mississippi nous a paru extrêmement pauvre, et effectivement en discutant un peu il s’est avéré que c’était l’état le plus pauvre des USA.

20160916_143245 dsc_4045 dsc_4051 dsc_4049 dsc_4047 dsc_4072 dsc_4080 dsc_4085 dsc_4086 dsc_4096

Arrivés en Louisiane, nous ne pouvions visiter la région sans voir une plantation. Nous nous rendons à Greenwood Plantation, une jolie bâtisse avec un parc magnifique. C’est là qu’ont été tourné le film « Le Nord et le Sud » ainsi qu’une trentaine d’autres réalisations.

dsc_4112 dsc_4104 dsc_4102 dsc_4119 dsc_4114 dsc_4116

Une petite devinette : savez-vous comment s’appelle les végétaux qui pendent des branches tels des filaments? Nous, oui.

La Nouvelle-Orléans approche. Nous décidons d’y accéder via le pont du Lac Pontchartrain (environ 40 km).

Et nous y sommes. Nous avions réservé deux nuits d’hôtel près du French Quarter car nous avions furieusement besoin de clim et d’un bon sommeil.

Que dire de NoLa?

Le souvenir qu’en garde Alex, Bourbon Street, ses concerts, magiciens, bar à hôtesse (non, il n’est pas allé à l’intérieur). Quant à Romane, elle a vainement tenté de rentrer dans toutes les boutiques de souvenirs. Et nous? Et bien, cette ambiance, les palmiers, les belles maisons coloniales, ces couleurs du sud, des petites rues comme chez nous, des balcons ornés de plantes vertes, des petits restos, le plaisir d’écouter un concert de jazz dans le patio du Café Beignet… Nous le dirons souvent mais il est très difficile de trouver des centre-ville aux US. La voiture prime sur la marche à pied et vous trouvez davantage de zones commerciales que de petites boutiques de centre-ville. Alors, oui, la découverte du French Quarter nous a plu mais nous avons gardé à l’esprit que cet état, touché par l’Ouragan Katrina en 2005, est toujours en reconstruction et que l’économie n’y est pas reluisante.

dsc_4145 dsc_4152 dsc_4151 dsc_4142 dsc_4137 dsc_4136 20160923_150338 20160923_145344 20160922_145523 20160922_145115 20160922_121811 20160922_115751 20160922_115720 20160922_115058 20160922_115436 20160921_193011 20160921_192233 20160921_195406 20160921_191538 20160921_185111 20160921_184812

Par hasard, nous sommes tombés sur le resto Bubba Gump, ça doit parler à certains, non? Bon, allez un indice : Tom Hanks

20160922_131615 20160922_131739 20160922_131756 20160922_131806 20160922_131821 20160922_131839

Ces trois jours passés, nous décidons de rouler vers le sud et la mer. On a toujours l’impression que c’est près sur une carte. Mais nous nous retrouvons pendant plus de deux heures à longer des bras de mer, des villages de pêcheurs, des bayous…C’était joli mais un peu long. Notre objectif était Grand Isle, une presqu’île couverte de résidences secondaires, jolies maisons sur pilotis. Nous arrivons au State Park (un skate park comme dit Romane) et on nous prévient que les moustiques sont nombreux et féroces. Nous ne sommes pas inquiets car équipés. A peine garés nous nous dirigeons vers la plage, et là, c’est le drame. Des dizaines de moustiques nous assaillent, nous piquant même au travers des vêtements. Courons !!! Après coup, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait un autre chemin, moins marécageux…

Que dire de la plage. Jolie et naturelle et une eau à plus de 25°. Nous apercevons même des dauphins. Le lendemain matin nous passons encore quelques heures dans l’eau parmi les crevettes (très très nombreuses crevettes pêchées par les enfants) et les poissons puis nous fuyons les moustiques pour remonter vers Houma, en plein territoire cajun, nos autres cousins français d’Amérique du Nord.

dsc_4162 dsc_4160 20160923_173443 20160923_164845 20160923_150422

Le lendemain, c’est le airboat tour dans le bayou que nous attendions avec impatience. Tout est parfait. Il n’y a que nous et le pilote. 1H30 à naviguer, à observer la faune et la flore. Rencontre avec un crocodile (c’est comme pour les baleines, ils savent où les trouver!) puis nous repérons les bébés croco. C’est mignon quand c’est petit…

Les images parlent d’elles-même, nous avons tous adoré, un moment magique.

dsc_4196 dsc_4194 dsc_4187 dsc_4180 dsc_4174 20160925_115448 20160925_115156 20160925_114302 20160925_112331 20160925_111038 20160925_110758

Quand un p’tit pneu plus loin rencontre les cowboys texans

Et là, il nous faut prendre une décision. Un coup d’œil aux températures. Si nous continuons vers Houston, comme prévu, nous allons encore souffrir de la chaleur durant la nuit. Si nous remontons vers Dallas, ça ira mieux. On roule beaucoup pendant deux jours mais ça vaut le coup et nous goûtons de nouveau au plaisir de nous couvrir la nuit. Nous visons Fort Worth à l’est de Dallas et plus précisement Stockyards National Historic District qui fut en son temps le plus important marché bovin, équin, et tout le tintouin du Southwest où furent vendues plus de 160 millions de bestiaux. Aujourd’hui, il reste quelques cow-boys et bovins pour perpétuer la tradition. Et bien sûr le rodéo, auquel nous assistons avec plaisir.

20160928_175923-copy 20160928_190938-copy 20160929_180347-copy 20160929_181539-copy 20160929_181732-copy 20160929_183217-copy 20160929_183538-copy 20160929_183625-copy 20160929_190151-copy 20160929_190507-copy 20160929_192623-copy 20160930_110406-copy 20160930_110659-copy 20160930_110756-copy 20160930_113303-copy 20160930_180803-copy 20160930_210111-copy dsc_4218-copy dsc_4230-copy dsc_4233-copy dsc_4238-copy dsc_4240 dsc_4245 dsc_4246 dsc_4250 dsc_4261

Bon le Texas, c’est fait, les grands parcs nous attendent. Direction le Nouveau-Mexique pour commencer. Longue, longue, longue route droite au milieu d’un quasi-désert plat. Un peu monotone. 8h de route et deux bivouacs plus loin nous arrivons à Santa Fé. Un avant-goût du Mexique, des maisons en adobe, des boutiques d’artisanat mexicain et une jolie place centrale. C’est agréable de s’y promener.

Et messieurs, dames, j’ai une bonne nouvelle, nous sommes à jour, vous savez tout.

Nous allons disparaître pendant quelques temps dans les parcs nationaux (Grand Canyon, Bryce, Canyon, Zion, et autres) où la nature est reine et où le wifi sera plus difficile à trouver. Guettez le ciel et les signaux de fumée !

N’oubliez pas de passer sur notre page facebook pour quelques vidéos!

@très vite

Une réflexion sur “Quand un p’tit pneu remonte plus loin dans l’histoire de l’Amérique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s