Quand un p’tit pneu plus loin passe Noël à (Zi)Zipolite

Mexique 2ème partie : Du Sanctuaire des papillons à Zipolite ( du 5/12/16 au 3/01/17)

 

Comment allez-vous? Bon d’accord c’est peut-être vous qui commenciez à vous poser des questions sur notre sort?

TOUT VA BIEN !

Un p’tit pneu plus loin profite du Mexique à fond. Tellement de choses à voir que nous n’avons même plus le temps d’écrire. Et nous avons aussi fêter Noël et le 1er de l’an, comme vous, mais en maillot de bain, pas comme vous…Et BONNE ANNEE quand même à nos parents et amis.

Revenons à notre périple en terre mexicaine.

Après avoir quitté Patzcuaro et nos amis de La Rivière Autour du Monde, c’est avec empressement que nous avons filé au Sanctuaire de El Rosario pour assister au vol des papillons monarques.

Sanctuaire El Rosario

Quelques infos avant les photos :

El Rosario, à 3000 m d’altitude (près d’Ocampo), accueille chaque hiver sur 160 km² près de 100 millions de monarques migrateurs venus du Canada et des Etats-Unis. Partis au début de l’automne, ils parcourent près de 300 km par jour jusqu’à atteindre le centre du Mexique un mois plus tard. Au printemps, une nouvelle génération naîtra, d’une espérance de vie de 9 mois, qui partira ensuite vers le nord.

Pour les admirer la recette est simple : idéalement entre décembre et mars, en fin de matinée lorsque les rayons du soleil réchauffent l’atmosphère et permettent le réveil des monarques. Une véritable douceur émane des lieux, entre le bruissement discrets des ces millions d’ailes, le calme de la montagne et le mélange des couleurs. Et si une promenade à cheval vous tente, profitez-en, la montée est raide!

San Miguel de Allende, Guanajuato

Nous commencions à avoir l’habitude des routes mexicaines et le besoin de remonter un peu au nord pour quelques visites culturelles s’est fait sentir. 5H de route plus tard, le Trailer Park de San Miguel nous ouvre ses portes. Et là, quelle surprise, nous retrouvons avec plaisir les Visiterra et Le Monde de Tikal avec qui nous avions voyagé depuis Las Vegas jusqu’en Baja California. Romane et Eva se sautent dans les bras. C’est sympa de se retrouver tous ensemble et de visiter cette jolie ville coloniale et cosmopolite (un peu envahie par les gringos quand même…).

 

Bon, ça vous a plu? On continue?

Tula

Après deux jours à San Miguel et un nouvel au revoir à nos amis voyageurs nous reprenons la route vers Tula. Le site est célèbre pour ses atlantes, quatre statues géantes d’hommes en habit guerrier, hautes de 4,60 m  qui couronnent la pyramide de Tlahuizcalpantecuhtli (Si vous arrivez à le dire sans vous tromper, zêtes trop forts !). Notre premier site avec des ruines !!!!! Youpi.

En prime nous avons visité un jardin botanique plein de cactus différents :

 

Et pour finir la journée, nous avons fêté les 12 ans d’Alex, fast-food et ciné au programme, c’est comme à la maison, mais en mieux car c’est au Mexique !

20161209_215507.jpg

Nous continuons notre descente vers Mexico. Et oui, un avion ramènera Alex en France dans 4 jours pour qu’il passe Noël chez son papa. Prochaine étape : Tepotzotlan

Tepotzotlan

Notre but dans cette ville est de visiter Le Musée National del Virreinato, qui renferme la collection d’art colonial la plus complète du pays et qui permet aussi de découvrir la Iglesia San Francisco Javier qui abrite 13 retables en or. Impressionnant de beauté. Une des plus belles églises baroques du Mexique.

Trois heures plus tard nous ressortons de notre visite enchantés et nous déchantons rapidement. En ouvrant la porte du CC nous découvrons que tout a été mis à sac et que beaucoup de nos affaires ont disparu : PC, tablette, téléphone mais surtout passeports, carte grise, carnets de vaccination, notice du CC (pourquoi pas, ça peut servir…) bref un peu de notre vie quand même. On sait que ça peut arriver mais on sait maintenant que ça n’arrive pas qu’aux autres et ça fait mal au coeur. Nous nous retrouvons escorté par la police (complètement impuissante voire très peu concernée) jusqu’au poste de police puis au Ministerio Publico pour y déposer plainte. Sortis de là, il est plus de 21h, nous n’avons qu’une envie c’est de nous poser dans un lieu rassurant et décidons de prendre la route de San Juan de Teotihuacan où nous savons qu’un trailer park accueillant nous attend. Il est presque 1h lorsque nous sonnons et Mina, la propriétaire nous accueille avec le sourire. Un seul impératif pour nous, dès lors, nous rapprocher de l’ambassade de France à Mexico et obtenir un passeport d’urgence pour Alex qui prend l’avion dans deux jours.

San Juan Teotihuacan Arista

La vie continue. Le voyage et les rencontres aussi. Cette semaine, en plus de nos multiples aller-retour à Mexico (ambassade et aéroport) nous avons la chance d’être très bien entourés. En effet, Flo, Jacques et Yaël de La rivière autour du monde arrivent, suivis de Lucie, Jérémy et leurs filles Jeanne et Gabriella puis de Arnaud et de ses trois fils Lalo, Luno et Milo des 5Apples (aussi sur facebook).

Ensemble nous passons une très belle semaine. Nous visitons bien sûr le site mythique des pyramides de Teotihuacan.

Le « Lieu où les hommes deviennent des dieux » est une des cités les plus impressionnantes de l’Antiquité. Cette ville colossale qui compta jusqu’à 125 000 hbts et qui s’étendait sur plus de 20 km² a dominé la région pendant 5 siècles. Temples, palais et pyramides du centre cérémoniel témoignent de la splendeur de la ville mais l’histoire et le mode de vie de ses habitants et fondateurs restent encore un mystère.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon d’accord, on vient avec vous sur la côte. Et nous qui étions partis pour passer Noël tous les trois à Mexico en attendant le retour d’Alex. Allez, zou, direction Zipolite en passant par Puebla et Oaxaca.

Puebla

Notre joyeuse petite bande débarque dans cette ville moderne qui conserve un riche patrimoine architectural colonial. Une journée bien touristique dans cette ville attachante et pleine de charme.

OAXACA

Première nuit sur le parking d’un Walmart depuis les USA. On en profite pour faire des achats pour Noël.

La visite de la ville est brève car l’objectif est surtout le site de Monte Alban en périphérie.

Présentée comme l’une des villes coloniales les plus charmantes et les mieux préservées du pays, Oaxaca vaut surtout le détour pour ces multiples églises et marchés.

 

Arrivés un peu tard à Monte Alban nous y faisons une visite éclair avant de nous faire gentiment mettre dehors par les sifflets des gardiens.

Monte Alban est la plus grande des cités zapothèque. Elle surplombe de 400 m la Vallée de Oaxaca.

 

Dernière soirée avant d’attaquer les 248 km qui nous séparent de Zipolite. 7h de route en lacets à 30km/h. Allez, courage, la plage est au bout du chemin.

Zipolite

Et nous y sommes. Installation du campement et première baignade dans ce lieu paradisiaque. Nous aurons même le plaisir de rencontrer la famille Maillary : Magalie, Laurent, Zoé et Mano seront des nôtres pour Noël.

Que dire de Zipolite? Un océan pacifique toujours très puissant mais l’eau est tellement bonne…Vous passez votre journée les pieds dans le sable, le restaurant vous livre sur votre campement et une dizaine de vendeurs passe tout au long de la journée pour vous proposez nourriture et artisanat. Ambiance baba-cool assurée où les journées passent bien vite. Qu’il est bon de ne rien faire… On s’habitue même aux tout-nus sur la plage. Et oui, Zipolite est l’une des seule plage mexicaine où le nudisme est autorisé. Bon allez quelques photos de notre semaine de Noël :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Difficile de quitter ce lieu paradisiaque mais Alex rentre bientôt et nous devons remonter jusqu’à Mexico. Nous décidons de passer par Acapulco pour éviter les 7h de montagne. Mauvaise option, 17h30 de route… Nous arrivons épuisés à Teotihuacan mais la tête pleine de souvenirs, pressés de retrouver Alex et de reprendre la route vers le Yucatan pour y retrouver nos amis.

De nouveau Teotihuacan et de nouveau des rencontres. Nous passons le Nouvel an en compagnie de Damien et Lolo, deux jeunes français adorables et rencontrons une famille corse, Emilie, Alain, Evana, Mégane et Lenny, les Musetti on the road. Adorable famille que nous aurons le plaisir de retrouver au Yucatan. Enfin, on espère !

Retrouvez-nous bientôt pour de nouvelles aventures dans cette importante étape qui nous attend : la côte du Golfe du Mexique, les Chiapas et la presqu’île du Yucatan.

 @ très vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s