Quand Un p’tit pneu plus loin prend ses quartiers d’hiver au Yucatán

Du 6 janvier au 7 février 2017

On the road dans un pays en grève

Après le retour d’Alex début janvier nous reprenons la route depuis Teotihuacán. Direction Palenque. La période n’est pas la plus propice pour circuler puisque le gouvernement a soudainement décidé d’augmenter de 20% les prix des produits de première nécessité ; et l’essence en fait partie. Les conséquences sont immédiates sur les routes : blocages aux péages, fermetures des routes et des stations. Ce trafic perturbé nous conduit même dans des embouteillages sur des pistes en pleine campagne…Le soir nous décidons de dormir dans une station. Elle est encore ouverte mais ça ne va pas durer. Un groupe de jeunes arrive et fait fermer la station. Bien décidés à dormir tranquilles nous discutons quelques instants avec eux pour les prévenir que nous sommes là et nous assurer qu’il n’y aura aucun débordement. Pas de soucis !

 

Laguna de Catemaco

Le lendemain nous faisons un crochet par le Lac de Catemaco, un gigantesque et magnifique lac de cratère sur la côte au sud de Veracruz. Seuls au camping La Jungla, baignade pour les enfants dans les bassins d’eau naturels et visite touristique. Nous prenons une lancha pour parcourir une partie du lac : au programme, découverte de la faune et de la flore, passage au village pour acheter des tomates pour nourrir quelques singes qui vivent sur des îles et masques d’argile chez un shamane du coin.

 

Palenque, nous voilà !

Nous quittons Catemaco par une bonne piste cette fois-ci. Les ruines de Palenque se profilent enfin. Nous retrouvons plusieurs familles de voyageurs et passons de bons moments au camping. Bien sûr nous visitons le site de Palenque, l’une des plus importante cité maya qui est très agréable mais qui ne nous transcende pas autant que les Pyramides de Teotihuacán. Peut-être est-ce le fait de visiter sans guide? Quelques jours encore et nous reprenons la route vers le Yucatán.

 

Cenote de Kankirixche

En chemin, nous passons une nuit sur le très beau terrain d’un restaurant qui accueille les voyageurs gratuitement : Los Tucanes.

Objectif suivant : notre premier cenote. Il faut savoir que plus vous avancez dans la péninsule plus les cenotes sont touristiques et fréquentés et plus les prix sont chers. Celui que nous trouvons restera notre préféré. Un vrai puits de lumière, très peu de passage et la possibilité de dormir à proximité. La couleur de l’eau est magnifique, le puits fait 25 m de long par 15m de large avec des profondeurs variant entre 2m et 50m. Nous faisons la connaissance de Kix, un canadien d’Alberta qui voyage en moto. Nous profitons tous de cet endroit un peu spécial.

 

Uxmal rentre dans notre top 3coeur

Après Teotihuacan et Palenque, nos p’tits pneus nous amènent au site d’Uxmal. Ce site maya de l’époque antique nous a tapé dans l’oeil ! Malgré un son et lumière sans intérêt et incompréhensible nous découvrons avec grand plaisir le site de jour. Un site en très bon état, bien entretenu, une diversité de corps de bâtiments, des pyramides, des iguanes, la forêt environnante, bref, on a adoré.

 

Les vélos de COBA

C’est à Coba que nous retrouvons l’équipe des voyageurs que nous avions quitté à Palenque et avec laquelle nous passons la soirée sur le parking du site. Nous effectuons ensemble la visite des ruines. Le site, très vaste, est implanté dans la forêt tropicale et c’est à vélo que nous en parcourons les chemins découvrant les différents temples et autels ainsi que la pyramide et les cours de jeux de balle.

 

La côte est du Yucatán

Playa del Carmen et Isla Cotzumel

Un petit détour par Playa del Carmen, lieu ultra touristique où les prix ne sont plus en pesos mais en dollars. Difficile pour nous, nous n’avons même plus l’impression d’être au Mexique.

Nous prenons un bateau pour Isla Cotzumel, lieu reconnu pour la plongée, donc nous nous attendons à voir de belles plages. Grosse déception, les prix sont les mêmes que sur le continent et la ville où nous arrivons n’a rien de joli. Nous prenons un collectivo (les mini-bus des locaux) ce qui nous permettra juste de faire un tour en ville et nous sommes obligé de faire 15 minutes de taxi pour atteindre une plage banale, bondée et bordée de restaurants. Cotzumel semble n’avoir d’intérêt que si vous êtes sur un bateau au large pour faire de la plongée.

Nous regretterons de ne pas avoir poussé jusqu’à Cancún pour passer la journée sur Isla Mujeres, apparemment plus petite et plus authentique.

DSC_0705~2

De playa Xpu-Ha à Bacalar

Quelques jours seuls à découvrir les environs et nous retrouvons une nouvelle fois nos amis voyageurs pour fêter les 3 ans de Yaël au Camping Mundo Chalio.

8 familles françaises ça fait plein de monde pour ce petit garçon ! Encore de bons moments avant que chacun ne reprenne la route. Nous restons quelques jours de plus avec les Ptits Revy que nous venons de rencontrer ce qui donnera l’occasion à Alex de faire son baptême de plongée. Un beau cadeau de Noël et de très bons souvenirs.

Playa Chamicos coeur

Nous continuons tranquillement notre chemin sur la côte en compagnie des Ptits Revy et posons nos hamacs à Chamicos. Coup de coeur unanime! Loin de l’agitation touristique, nous sommes quasiment seuls. Nous y retrouvons La Rivière autour du monde ainsi que les Visiterra que nous n’avions pas vu depuis quelques semaines. Stationnés sous les palmiers au bord de l’eau les journées passent au rythme des repas, de l’école et du snorkelling (masque et tuba). C’est un spot idéal avec des enfants, aucun danger, si ce n’est de passer la journée dans l’eau transparente. Les garçons tenteront même de pêcher en nocturne avec du matériel improvisé.

Nous resterions bien plus longtemps dans ce petit coin de paradis mais nous avons encore quelques étapes et après bientôt 3 mois au Mexique, nous sommes impatients de découvrir la suite du continent.

 

Tulum

Si on allait voir des ruines, ça fait longtemps !

Tulum est une ancienne ville fortifiée et l’une des dernière cité construite par les mayas. Ses atouts sont sa situation géographique vu que la cité domine la mer turquoise.

Le site est très beau, rien à dire… Mais quelle foule et nous avons l’impression de nous promener dans un jardin botanique bien proprêt qui aurait été décoré avec des ruines. Rien n’émane de ce site qui nous paraît sans âme comparé à Teotihuacán ou Uxmal.

Quelques photos et une baignade et nous poursuivons notre chemin.

 

Bacalar

Nous voilà dans l’Etat du Quintana Roo. L’état voisin du Yucatán nous offre davantage de quiétude, loin du tourisme de masse.

Bacalar est une petite ville où il fait bon se promener mais ce qui attire l’œil c’est avant tout la lagune aux sept couleurs. Une eau magnifique, qui change de teinte selon les moments de la journée, une eau chaude et peu profonde où toute la famille peut se baigner sans danger. Nous faisons la connaissance de la Briffaud Family une nouvelle famille française en voyage.

Nous y retrouvons Damien et Loeisa, avec qui nous avions passé le nouvel an à Teotihuacán. Ils passent quelques semaines à Bacalar comme volontaires dans une posada (un petit hôtel) pour apprendre le métier.

 

Et si on changeait de pays ?

Nous sommes enfin prêts à passer la frontière Mexique-Belize. Une nuit à Chetumal et nous quittons nos compagnons de voyage qui ont décidé de repasser par Palenque.

Nous quittons le Mexique facilement et bien sûr supprimons l’importation temporaire du véhicule puisque nous n’y reviendrons pas dans les mois à venir. Un petit coup de fumigation, nous échangeons nos devises pour la monnaie locale et nous voilà à la douane.

Un douanier désagréable ajouté à une copie de carte grise (toute belle toute plastifiée…souvenez-vous, nos papiers ont tous été volés au Mexique et seuls les passeports ont été refaits) et nous voilà tout simplement jetés du Belize. Très remontés contre ces personnes aux visages fermés qui ne souhaitent pas parler espagnol (alors que l’espagnol et l’anglais sont les deux langues officielles) nous retournons vers le Mexique.  Et devinez quoi? Nous devons repayer l’importation du véhicule ainsi que l’entrée du conducteur ! Les enfants et moi ne payons rien mais avons 6 jours pour quitter le pays.

Bon il faut vraiment s’occuper de cette carte grise!

Tant pis pour le Belize, nous tenterons de rentrer au Guatemala par la frontière proche de Palenque.

Définitivement, nous n’en avons pas encore fini avec le Mexique. Retour à Palenque. Sur la route, nous rencontrons des français (si, si, j’vous jure !) la famille Content qui remonte d’Amérique du sud. Une soirée tranquille sur une station-service à discuter et le lendemain les Visiterra passe par là et s’arrête nous dire bonjour. Un déjeuner plus tard nous quittons nos amis canadiens et poursuivons notre route avec les Content. Décision est prise de faire étape à Los Tucanes, le camping gratuit il y a encore 10 jours. Que de changements ! Un manager nous accueille et nous devons négocier car c’est payant. L’accès à la piscine aussi… On a déjà payé pour moins que ça alors on y va car le lieu est quand même très agréable.

 

Une belle rencontre pour tous, merci aux enfants pour le cours sur la fabrication de bracelets et merci pour votre enthousiasme et votre sourire. A bientôt en France !

Palenque (bis)

Quelques tours de roues et nous revoilà à Palenque. Nous retrouvons les Revy et les Briffaud chez une famille mexicaine qui tient un garage et qui nous accueillerons tous pendant quelques jours. Nous profiterons d’être réunis pour fêter l’anniversaire de Romane un peu en avance à la mode mexicaine.

 

Les jours défilent et nous devons vraiment quitter le pays. Merci à Marcos et Julia et à leurs enfants pour leur accueil. Direction le Guatemala ! Pour savoir si nous arriverons à passer la frontière rendez-vous dans le prochain article.

@ très vite !

3 réflexions sur “Quand Un p’tit pneu plus loin prend ses quartiers d’hiver au Yucatán

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s